La carrière

« Il s’agissait d’extraire de cette montagne, un granit rose très renommé et convoité par les maîtres du grand Reich (…). Une société berlinoise, la Deutsche Erde und Steinwerke (DEST) eut vite fait de s’approprier l’emplacement de la carrière, du camp et de ses environs (…).


La DEST était déjà spécialisée dans l’exploitation de carrières du même type, situées en Allemagne, puis en territoire conquis, afin d’en extraire des blocs de granit en vue de l’édification de monuments colossaux et de palais gigantesques à la gloire du grand Reich millénaire. »
Roger LINET