L'Etat français et l'ONACVG

Le site de l'ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof est la propriété de l'Etat français depuis la fin de la guerre.

Il dépend du Ministère des Armées, Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives, qui définit la politique mémorielle de l'Etat et finance l'entretien et l'animation du site.

Plus d'infos:

 

L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) est chargé, pour le compte de l’Etat, de gérer l’entretien, la rénovation et la mise en valeur des nécropoles nationales et des hauts-lieux de mémoire.
Le Centre européen du résistant déporté fait partie des 9 Hauts-lieux de la mémoire nationale gérés par l'ONACVG.

Plus d'infos: