Les déportés

Les 596 déportés recensés du camp annexe de Barbe Haslach provenaient de 20 pays, principalement de France (47%), d’Union soviétique (16%) et de Pologne (12%).