Le travail des déportés

L’aménagement du camp de Hessental fut créé suite à la délocalisation d’une partie de l’assemblage final de l’avion de chasse à réaction ME 262, au printemps 1944. La firme Messerschmitt avait construit une unité de production pour cet avion dans la zone forestière de Hasenbühl, officiellement pour la fabrication de “pièces de rechange automobiles”. Les machines, une fois assemblées, étaient soumises à un dernier test sur la base aérienne de Hessental, avant d’être acheminées vers les unités de la Luftwaffe.
Les déportés du camp annexe n’étaient pas employés directement sur les chaînes de montage du ME 262, mais furent utilisés pour la construction de la base aérienne de Hessental. Ils étaient chargés de réparer les pistes et les bâtiments de la base aérienne, cibles régulières des bombardements américains et ils devaient aménager des voies de liaison dans la forêt.
Ils étaient également placés dans des entreprises privées des environs, chez des artisans et des fermiers. La ville de Schwäbisch Hall les utilisa pour la construction de bunkers et pour évacuer les décombres après les bombardements aériens.